Le syndrome du colon irritable touche 5 à 15% de personnes en France en particulier les femmes. Il n’est pas officiellement reconnu comme une maladie mais perturbe la vie des patients touchés au plus haut point.

Le tube digestif est devenu extrêmement sensible et le cerveau très vigilant aux sensations ressenties. L’hypnose permet d’abaisser le seuil de sensibilité à la douleur est abaissé.

Certains troubles sont même intrinsèquement liés à des événements de vie ou des épisodes de dépression : l’hypnose va permettre également de réduire l’anxiété, une composante prépondérante du syndrome de l’intestin irritable

Trois à cinq séances d’hypnose sont, en général, pratiquées pour amener les patients à faire l’expérience de percevoir leur corps différemment : baisse de la sensation de douleur, crampes, tensions et amélioration du transit.

Nette amélioration du transit et de mon sommeil.

Accompagnement douleur chronique