stress

Le monde de l’entreprise est comme une équipe de rugby, pour ma part c’est le rugby mais il est fort possible de décliner sur d’autres sports co. Dans le rugby, il faut certes de l’engagement, qu’il soit physique comme dans les mêlées ou mental comme dans le choix des combinaisons.

Toutefois, l’engagement ne suffit pas. Pour bien avancer, donner le meilleur et gagner, il faut que l’équipe soit soudée et il faut de la rigueur. Si un des joueurs vient à commettre une faute, c’est carton jaune ou pire carton rouge, alors c’est toute l’équipe qui est pénalisée ; et cela va jusqu’au staff, équipe médicale … avec le risque d’être déclassé. Dans la foulée, un autre risque apparait, celui de voir l’équipe se démobiliser, de ne plus savoir comment organiser le jeu sans le membre exclu.

La victoire et le succès sont liés à l’effort de groupe, sur le terrain comme en entreprise. Cet effort de groupe passe par la cohésion, la compréhension des besoins, des particularités des uns et des autres : les qualités sur lesquelles l’équipe va pouvoir s’appuyer, comme la précision pour les marqueurs, la force et l’équilibre pour les piliers ; mais aussi les imperfections, qui nécessiteront que les collègues les intègrent dans leur fonctionnement. La prise en compte des particularités se fait dans le respect de l’individu et permet ainsi de sublimer l’esprit de groupe. Elle ne peut se faire que lorsque l’équipe pratique et se connait bien ; et, à l’instar des équipes de rugby, il faut un savant mélange d’expérience et de jeunesse fougueuse.

Le respect se décline au sein de la communauté, mais également en individuel, dans la relation en face à face. L’équipe donne le meilleur d’elle-même dès lors qu’elle a créé des liens, c’est-à-dire apprendre qui est l’autre, comprendre ses besoins et les respecter, veiller à une émulation du groupe sans trop connoter de hiérarchie, au risque de générer une domination impropre à cet effet d’émulation, sans laisser de côté les moins médiatisés. L’équipe donnera aussi le meilleur d’elle-même dès lors qu’elle aura les compétences, la technique, pour répondre aux exigences que l’on demande d’elle.

C’est donc une alchimie entre des savoir-faire et des savoir-être, ou chacun doit trouver sa place, qui permet d’exprimer la quintessence d’une équipe, générant concomitamment un état de motivation, de bien-être et de réalisation de soi, bénéfique à tous.