Il y a plusieurs types de relaxation et c’est tant mieux ! Dans un précédent post nous avions abordé la notion de filtre à savoir que nous sommes tous différents et que ce qui m’active ne sera pas la même chose que ce qui active mon voisin. Ainsi, certains apprécieront la relaxation mentale alors que d’autres ne jurent que par la relaxation physique, d’autres ont besoin d’être actif ou au contraire passif.

La relaxation mentale est le fait d’utiliser son esprit pour voyager, voyager dans son corps en se reconnectant à son pied, à sa respiration … pour être présent à soi et appréhender ce qui suscite en moi de l’inconfort ou du confort. Ou voyager dans un espace mental qui va générer des sensations. Ce sont des techniques proches de la méditation et de la visualisation que nous utilisons dans ce cas.

La relaxation physique va mobiliser le corps, ce sont des mouvements, des tensions puis des relâchements, des marches, des mouvements semi complexes et répétitifs, qui vont permettre d’observer comment je suis avant puis après. Pour cela nous utilisons par ex la relaxation Jacobson ou le Brain Ball (avec un terrible effet hypnotique très apprécié !).

Je peux être actif ou passif, de différentes façons lors d’une relaxation, par ex si je suis guidée totalement je serai bien évidemment passif, en revanche le praticien peut laisser une certaine liberté qui pourra être source d’échanges à l’issue de l’exercice, je peux être actif également physiquement. Je peux être passif en regardant de l’actif, autant de combinaisons pour satisfaire tout le monde car l’important c’est de pratiquer pour se relaxer, pour s’apaiser !