Lorsque les mauvaises nuits s’enchaînent, la fatigue s’accumule, nous devenons irritable, notre mémoire et concentration nous jouent des tours, un cercle vicieux s’installe.
Il y a 2 causes au manque de sommeil : un tiers comme par ex un enfant en bas âge qui vous prive des heures de sommeil au combien nécessaires, ou vous-même.
Dans ce dernier cas, la bonne nouvelle est que vous avez la main pour améliorer la situation.
Voici les conditions pour retrouver un sommeil réparateur :
– une chambre fraiche (17-20 degrés),
– une bonne obscurité,
– l’arrêt des écrans 1 heure avant de se coucher,
– organiser son sommeil en s’astreignant une plage horaire régulière de coucher
– se détendre avant de se coucher, ce qui signifie limiter les activité/boissons… excitantes à partir de la fin de journée

Et si nécessaire se tourner vers un professionnel qui pourra vous accompagner dans le ré-apprentissage de votre sommeil.